Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x

La majorité Team Gibbs présente une délibération pour faciliter la reconstruction des zones littorales à risque.

Voilà plusieurs semaines qu’à la demande des élus, les équipes de la Collectivité travaillent sur la délibération intitulée « Reconstruction ou restauration des bâtiments endommagés par le cyclone Irma » en vue de la mise en œuvre du futur Plan de Prévention des Risques Naturels (PPRn).
Cette délibération sera proposée au prochain conseil territorial, jeudi 20 mai 2021, dans l’objectif d’anticiper la mise en œuvre du PPRn 2021 et de permettre aux Saint-Martinois bloqués dans la reconstruction de leur bien par les règlements des zones rouge foncé du PPRn par anticipation, de pouvoir enfin engager leur projet de reconstruction.
Par cette délibération, la Collectivité veut permettre aux administrés propriétaires de bâtiments concernés par l’aléas cyclonique, de reconstruire ou restaurer leurs biens, sous réserve que cela fasse l’objet d’une demande de permis de construire.
Sur ce point précis, le rapport Lacroix-Desbouis de 2020 rappelle que la question de la régularisation des bâtiments construits sans permis ne relève pas du PPRN mais bel et bien du droit de l’urbanisme (compétence de la Collectivité). Le rapport a ainsi suggéré de supprimer cette disposition et de permettre la reconstruction des bâtiments détruits ou gravement endommagés, à condition que la solidité du bâtiment soit améliorée. L’Etat a donné son accord pour prendre en compte les propositions du rapport Lacroix.
Il s’avère donc nécessaire de modifier le droit d’urbanisme local, afin de permettre à la Collectivité de délivrer des permis de construire pour la reconstruction des bâtiments détruits, sans condition que ces bâtiments aient bénéficié ou pas, dans le passé, d’un permis de construire.
Sans attendre la fin des travaux sur le futur PPRN, la délibération qui sera soumise aux Conseillers territoriaux, jeudi 20 mai, par la Team Gibbs y pourvoit. La collectivité envisage également la mise en place d’un accompagnement spécifique pour les personnes concernées.


PORTES OUVERTES DE LA DELEGATION SOLIDARITE ET FAMILLE – JEUDI 20 MAI 2021

sofiacarti170520213ème vice-présidente Sofia Carti-Codrington : « Je souhaite que les personnes ayant légitimement droit aux aides sociales puissent en bénéficier ! »

La 3ème vice-présidente, Sofia Carti-Codrington, organise avec son équipe, les Portes Ouvertes de la Délégation Solidarité et Famille de la Collectivité, le jeudi 20 mai 2021, de 9h00 à 13h00 sur le parking de la délégation, rue Paul Mingau à Concordia, en partenariat avec l’Etat et les partenaires sociaux du territoire.

Une douzaine de stands d’information seront ouverts au public et animés par les services sociaux de la Collectivité, de l’Etat, de Pôle Emploi, la MAIA, la Sécurité sociale et les structures d’accueil SESSAD et Bethany Home. Des Assurances complémentaires seront également présentes.

  • Madame la vice-présidente, pourquoi avoir souhaité organiser cette journée Portes Ouvertes ?

VP Sofia Carti-Codrington : Il y a sur notre territoire de nombreuses personnes en difficulté. La crise sanitaire et économique du Covid19 a plongé de nombreuses familles dans la précarité. Mon rôle en tant que vice-présidente en charge du social est de créer du lien avec la population, de faire connaître les dispositifs nationaux et territoriaux en vigueur sur le territoire de Saint-Martin pour que ces personnes soient guidées dans leurs démarches et vers l’accès aux aides publiques. C’est à travers ce type de manifestation qu’il est possible connaître ses droits, d’obtenir des informations et se faire aider.

  • Quel budget la Collectivité consacre-t-elle chaque année à l’action sociale ?

Bien que dans ce domaine les compétences soient partagées avec l’Etat et les organismes sociaux, la Collectivité, à travers sa délégation Solidarité et Famille, est fortement impliquée financièrement et accompagne de nombreux foyers. Nous avons mis en place des aides d’urgences pour soutenir les familles en difficulté. Nous consacrons 150 000€ par an à ces aides extralégales ponctuelles (aide au loyer – aide aux charges - aide alimentaire – aide aux frais funéraires – aide à la transition vers la retraite, etc.).

Il faut ajouter à cela les aides légales, comme l’accès à l’autonomie, l’aide sociale à l’enfance, les allocations aux personnes âgées et aux personnes handicapées, le maintien à domicile ou encore l’aide à l’insertion et au logement. Toutes actions sociales confondues, la Collectivité déploie un budget de 25 millions d’euros par an, ce qui est considérable.

Il faut aussi préciser que nous élaborons à partir de 2021, le schéma de l’action sociale doté d’un plan d’action sur les 5 ans à venir (2021-2026). Il consiste à accompagner nos concitoyens, de l’enfance au 3ème âge. Le but de ces portes ouvertes est justement d’identifier les publics les plus vulnérables pour mieux les aider.

  • Y-a-t-il de l’abus dans ce domaine ?

Alors que certains connaissent les moindres rouages de l’aide sociale et en abusent parfois, de nombreux administrés en bénéficient légitimement. Certains usagers ne sont pas suffisamment informés sur les aides d’Etat à leur disposition. Nous cherchons donc à capter celles et ceux qui rentrent dans ce critère et qui ne sont pas connus des services sociaux. Il s’agit avant tout d’aider les personnes qui en ont le plus besoin. C’est une action sociale et solidaire pour que chacun puisse vivre dans la dignité.

Pour ce qui est des fraudeurs qui usent des failles du système et notamment de la porosité de nos frontières, notre cellule de lutte contre la fraude aux prestations sociales, créée en 2018, veille.

La cellule est particulièrement active et contrôle chaque année de nombreux bénéficiaires de prestations sociales. Sur l’année 2020, 71 dossiers suspicieux ont été examinés, 28 d’entre eux ont été radiés.

La solidarité et l’aide sociale sont des valeurs fondamentales mais elles doivent avant tout être dirigées vers des personnes réellement en difficulté.

  • Quel genre d’informations le public pourra-t-il trouver lors de cette matinée ?

A travers une douzaine de stands, le public pourra trouver une écoute tout d’abord et des conseils d’orientation. Les services sociaux de la Collectivité, la direction de la Cohésion sociale de l’Etat, Pôle Emploi, la MAIA, la sécurité sociale, les structures d’accueil Bethany Home et le SESSAD, mais aussi des assurances complémentaires, seront présents pour renseigner le public.

Nous souhaitons aider l’usager à construire son parcours social en le renseignant sur les dispositifs en vigueur, selon sa situation familiale et professionnelle. Il s’agit donc d’instaurer une relation de proximité et de remédier ensemble aux difficultés sociales et médico-sociales.

Tous les publics sont les bienvenus, toutes les personnes rencontrant des difficultés, même passagères. Les personnes sans domicile fixe pour lesquelles nous pouvons instruire les demandes de domiciliation, les familles dans la précarité, tout le monde peut venir se renseigner et j’invite la population à venir nombreuse, jeudi 20 mai, de 9h00 à 13h00, sur le parking de la délégation Solidarité et Familles à Concordia (à côté de Pôle Emploi).

PORTES OUVERTES – JEUDI 20 MAI 2021 – 9H00 à 13H00 – RUE PAUL MINGAU - CONCORDIA.

Renseignements au 0590 29 1310.

 

DIAL (Dispositif Individuel d’Alerte et de Localisation), indispensable à votre survie.

alerte13052021En août 2019, nos sauveteurs en mer bénévoles ont retrouvé de nuit, contre toute attente et par le plus grand des hasards, une personne épuisée, en hypothermie, dérivant en pleine mer depuis plus de 7 heures. Elle n’avait pas pu être localisée dans la journée, malgré un important déclenchement international des secours par mer et par air. Ramenée à Marigot, à bord de la « Rescue Star », et hospitalisée au Centre Hospitalier de Saint-Martin, elle a pu été sauvée.
De nombreux autres pêcheurs ou plaisanciers naufragés n’ont pas eu la même chance et ont disparu en mer, non seulement compte tenu des délais d’alerte et d’intervention des services de recherche et de secours, mais surtout du fait que ces personnes étaient dépourvues, elles aussi, de tout dispositif de positionnement et de communication.
Pour ces personnes disparues, le bracelet de sauvetage DIAL aurait probablement permis leur localisation, de faciliter les recherches et d’être secourues rapidement.
Proposé par les Sauveteurs en Mer, avec un design signé Philippe Starck, DIAL se porte comme une montre au poignet. https://dial.snsm.org/en/
Dans un simple bracelet en silicone se trouve une balise étanche qui contient un système de positionnement GPS et une carte SIM multi-opérateurs, rechargeable sans abonnement, permettant de communiquer en permanence sa position à un (ou plusieurs) proches et de l’alerter en cas de difficulté, par simple pression. L’alerte et la position peuvent être relayées facilement vers le CROSS au 196 – le numéro est préenregistré dans l’application - ou au 112 depuis la zone terrestre, car le dispositif permet aussi de localiser une personne perdue à terre. La SNSM de Saint-Martin a effectué des tests localement, sur le pourtour des îles de Saint-Martin/Sint-Maarten, St. Barth et Anguilla et a vérifié que cette alerte fonctionne et est captée et transmise par les réseaux locaux.
DIAL est en vente au prix public de 149 € (dans la limite de nos stocks disponibles), en prenant contact avec la SNSM de Saint-Martin, en face de la Marina Fort-Louis, à Marigot (réunion le jeudi soir à 19 heures), en appelant la trésorière (Régine) au 06 90 629093 ou Life Rafts Etc. (Anke) au 0690 744330. En faisant l’acquisition de votre DIAL auprès de notre station SNSM de Saint-Martin (qui bénéficie d’un tarif préférentiel auprès du fabricant), vous nous aidez à financer nos actions bénévoles de sauvetage en mer : formation de nos équipages, entretien et maintenance de notre station et de nos deux moyens nautiques (vedette SNS 129 et semi-rigide « Rescue Star »). Merci d’avance pour votre contribution !

Fermeture de l’hôtel de la Collectivité les jeudi 13 et vendredi 14 mai 2021

La Collectivité de Saint-Martin informe ses administrés qu’en raison de la fête de l’Ascension, les services administratifs de la Collectivité seront fermés au public jeudi 13 mai et vendredi 14 mai 2021.
Le public sera accueilli aux horaires habituels, à partir du lundi 17 mai à 8h00.
Il est précisé que la Police territoriale, le Centre des finances publiques et les établissements scolaires ne sont pas concernés par le pont du vendredi 14 mai. Il en est de même des organismes satellites dont les missions ne dépendent pas directement de la Collectivité : CTOS – EEASM – Port – Office de tourisme – Aéroport.
Les livraisons de repas par la Cuisine centrale aux établissements scolaires seront donc assurées, de même que les agents affectés dans les cantines et les établissements scolaires seront en activité vendredi 14 mai 2021.

La Collectivité de Saint-Martin et ses partenaires lancent la nouvelle formule CARE .

caresignature08052021Le Président Daniel Gibbs a convié la presse, jeudi 06 mai 2021, afin de médiatiser la signature de la convention CARE (cellule de régularisation et d’accompagnement des entrepreneurs locaux) avec ses partenaires : l’Etat – la CCISM – les associations ISMA et ADIE et la DGFIP. Cette convention permet d’élargir le champ des compétences de la cellule CARE, qui apporte un accompagnement global aux entrepreneurs saint-martinois.

L’accompagnement des entreprises du territoire et des porteurs de projets est une priorité de l’institution territoriale. La Collectivité de Saint-Martin impulse la politique économique du territoire et les stratégies d’action, sous l’impulsion du président Daniel Gibbs et son vice-président Yawo Nyuiadzi.

L’institution porte la cellule d’accompagnement à la régularisation des entreprises (CARE) depuis le début de la pandémie COVID-19, en partenariat avec la CCISM. En effet, les difficultés d’accès au fonds de solidarité, essentiellement pour non-respect des obligations de déclaration et de paiement des charges fiscales, ont engendré un constat alarmant : le tissu entrepreneurial local n’était pas structuré et surtout ne remplissait pas ses obligations.

Pour répondre à cette problématique, la cellule CARE prend une nouvelle ampleur au service des entreprises et porteurs de projets locaux.

A travers un partenariat entre la Collectivité, l’Etat, le Centre des finances publiques (DGFIP), la Chambre Consulaire Interprofessionnelle de Saint-Martin (CCISM), Initiative Saint-Martin Active (ISMA) et l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE), CARE se veut :

  • Un outil d’accompagnement à la régularisation des acteurs économiques en difficulté fiscale ou sociale et souhaitant mettre en œuvre des actions leur permettant de consolider leur structure dans un objectif de relance et de développement de leur activité
  • Un outil d’accompagnement à la création d’activités en faveur des « acteurs économiques informels ».

Ce travail d’accompagnement nécessite l’implication de l’ensemble des acteurs et opérateurs économiques du territoire. Chaque partenaire économique porte des missions qui lui sont propres et contribue à consolider et pérenniser la création d’entreprises, que ce soit via :

  • Des conseils pour passer de l’idée au projet
  • Des conseils à la création d’entreprises et aux formalités administratives de création,
  • La formation à l’acquisition de connaissances sur la gestion d’entreprises et les obligations administratives et règlementaires
  • L’appui au montage de projets et de l’ingénierie financière
  • L’accompagnement post-création et/ou du coaching individualisé

Vous êtes une entreprise en irrégularité comment interpeler la cellule ?

S’adresser à un des partenaires de la CARE : tous les partenaires sont des portes d’entrée du dispositif d’accompagnement CARE. L’entreprise peut s’adresser à eux par email, téléphone ou se rendre directement sur site :

Délégation du développement économique de la Collectivité

Collectivité de Saint-Martin

31 rue Jean-Jacques FAYEL Concordia 97 150 SAINT-MARTIN

Tel (standard) : 0690 66 10 96

Mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Initiative Saint-Martin Active

Maison des Entreprises

10 Rue Jean-Jacques FAYEL, Concordia 97150 SAINT-MARTIN

Tel : 0590 52 83 62

Mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Chambre Consulaire Interprofessionnelle de Saint-Martin :

Maison des Entreprises

10 Rue Jean-Jacques FAYEL, Concordia 97150 SAINT-MARTIN

Tel : 0590 27 91 51

Mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

ADIE

1 Rue Palais de Justice,

Marigot, Guadeloupe 97150, Saint-Martin

Tel : 0969 328 110

Mail : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

 

 

Vous êtes un acteur de l’économie informelle

QPV Sandy-Ground :

-        Mercredi après-midi : ADIE et un partenaire

-        Vendredi matin : ISMA (CitésLab) et un partenaire

QPV Quartier d’Orléans :

-        Mardi matin : ISMA(CitésLab) et un partenaire

-        Jeudi matin : ADIE et un partenaire

  • Les partenaires de la CARE sont présents sur le terrain toutes les semaines

Si vous avez des questionnements sur l’entreprenariat, un projet à présenter ou besoin d’aide, n’hésitez pas à faire appel à la cellule CARE. Les 6 partenaires sont à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

 


Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

RADIO FROM VOICEOFTHECARIBBEAN.NET

Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x