Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

Coopération : Le Président Gibbs encourage les autorités de santé à agir vite pour instaurer un protocole sanitaire conjoint.

frenchdutchjointmeeting23092020MARIGOT:--- Le Président de la Collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, a participé ce mercredi 23 septembre 2020, à la réunion de coopération organisée en préfecture, en présence de la préfète déléguée Sylvie Feucher, la Première ministre de Sint Maarten Silveria Jacobs, la directrice de l’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe et des îles du Nord, Valérie Denux et leurs équipes respectives.
Compétentes en matière de santé publique, les autorités de l’Etat et de Sint Maarten ont discuté de la mise en place de protocoles sanitaires conjoints aux deux parties de l’île dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid19. La création d’un centre de dépistage commun et l’application de règles sanitaires similaires ont animé les discussions. Le Président Daniel Gibbs est particulièrement satisfait de la tenue de cette réunion et de la volonté de coopération sanitaire affichée par les autorités de santé de Saint-Martin et Sint Maarten.
Le président, qui appelle cette coopération transfrontalière depuis plusieurs mois, a enjoint les autorités de santé d’agir vite, en concrétisant ce protocole de coopération sanitaire dans les meilleurs délais. Madame Denux a indiqué qu’elle ferait une proposition concrète à la Première ministre de Sint-Maarten, d’ici la fin de la semaine prochaine. Silveria Jacobs s’est montrée favorable à cette méthode.
Suite aux nouvelles restrictions annoncées par le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, qui a placé la Guadeloupe en zone d’alerte maximale et décidé de fermer les bars et les restaurants de l’archipel à partir de lundi 28 septembre, le Président Gibbs a rappelé les enjeux socio-économiques pour Saint-Martin si une telle mesure devait être appliquée.
Pour le Président, dans la mesure où les cas positifs ont baissé de façon significative sur les deux parties de l’île, où les restaurants de Sint Maarten sont ouverts, où les protocoles sont déjà stricts dans les établissements des deux parties de l’île et où une réflexion est actuellement en cours pour harmoniser les protocoles de prévention, il serait inopportun d’appliquer cette restriction.
L’autorité de santé a indiqué que pour l’heure ces nouvelles restrictions sont appliquées uniquement à la Guadeloupe. Les îles du Nord ne sont donc pas concernées.
Le président a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de renforcer les actions de prévention et les protocoles sanitaires sur notre territoire pour d’une part contenir la propagation du virus et confirmer les statistiques à la baisse enregistrées ces derniers jours, et d’autre part permettre aux socio-professionnels de rester en activité pour sauver leur entreprise.
« Alors que nous appelons cette coopération depuis le mois de mars, il est aujourd’hui urgent d’entrer pleinement dans une phase de coopération sanitaire concrète avec Sint Maarten ».
Le Président Gibbs demande expressément le parallélisme des formes et l’harmonisation des protocoles de dépistage, notamment sur les délais obligatoires de test pour l’entrée sur le territoire (72h pour les pays européens, 120h pour Sint Maarten). Il demande également que les autorités de santé se réunissent au plus vite pour déterminer les modalités techniques d’application des mesures conjointes (mode opératoire, lieu du Centre de dépistage, financement des opérations, mise en place d’un test rapide dans les deux aéroports, Princess Juliana et Grand Case L’Espérance).
Le Président Gibbs comme la Première Ministre Silveria Jacobs ont rappelé leurs priorités conjointes : protéger les populations, relancer l’économie sans relancer l’épidémie !
Sur ce dernier point, tout va dépendre du comportement de nos concitoyens.
« Si l’on veut éviter que les nouvelles restrictions pour les bars et les restaurants soient étendues à Saint-Martin, il va falloir agir en toute responsabilité, être encore plus respectueux des gestes barrières dans l’espace public et la sphère familiale, et ainsi empêcher l’épidémie de repartir à la hausse », a conclu le Président de la Collectivité qui appelle à la vigilance de tous dans ce contexte sanitaire tendu.


[Santé ] Bulletin n°88 - Information « coronavirus »

coronavirus23092020Point sanitaire hebdomadaire du 14 au 20 septembre 2020
(modification de la période d’évaluation avec le système d’information de Santé Publique France)
Nombre de cas :
• Saint Martin : après affinement des données du dispositif SIDEP de Santé publique France, le nombre de nouveaux cas est de 50. Cela porte à 367 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par test PCR (données consolidées).
• Saint-Barthélemy : le nombre de nouveaux cas parmi les personnes résidentes est de 8. Cela porte à 45 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR (données consolidées).
Guéris :
• Saint Martin : 273 personnes ne sont plus contaminantes.
• Saint Barthélemy : 25 personnes ne sont plus contaminantes
Hospitalisés et décédés:
Le CH Louis-Constant Fleming est très mobilisé pour la gestion de la crise. Au 20 septembre, 9 patients confirmés Covid sont hospitalisés dans le service de médecine de l’établissement. Deux décès de patients âgés sont à déplorer à Saint Martin.

Nombre de tests :
À Saint-Martin, 301 tests supplémentaires ont été réalisés en laboratoire et à l’hôpital, avec un nombre total de 3834 tests réalisés.
À Saint-Barthélemy, 179 tests supplémentaires ont été réalisés au laboratoire et à l’hôpital, avec un nombre total de 2668 tests réalisés.

Le drive est opérationnel à l’hôpital Louis Constant Fleming de Saint-Martin, (de 8h30 à 12h30) avec une capacité de 50 prélèvements/jour.
Circulation du virus :
La circulation du virus reste très active sur notre territoire. La transmission du virus se fait très souvent dans la sphère privée (évènements familiaux) ou la sphère professionnelle (sur votre lieu de travail). Il reste un seul cluster en cours d’investigation, à Saint-Barthélemy.
Nos séniors sont particulièrement touchés par les formes graves de la maladie. Soyons tous particulièrement vigilants lorsque nous leurs rendons visite, que ce soit à leur domicile, ou dans les EHPAD.
Les personnes fragiles, souvent porteuses de maladies chroniques, doivent se protéger impérativement grâce aux gestes barrières mais aussi en refusant les contacts physiques (embrassades, accolades…). En cas de symptômes, ces personnes sont invitées à contacter leur médecin traitant dès les premiers signaux.
Suivi des indicateurs :
L’ARS suit avec vigilance les indicateurs mis en place pour la surveillance du déconfinement :
-Le taux d’incidence qui mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 sur 100 000 habitants sur une période d’une semaine. Deux seuils sont fixés, un seuil de vigilance à 10/100 000 habitants et un seuil d’alerte à 50/100 000 habitants. Un taux d’incidence élevé traduit le développement de clusters ou une circulation virale active.
-Le taux de positivité qui mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 / le nombre de tests réalisés sur une semaine. Deux seuils sont fixés, un seuil de vigilance à 5 % et un seuil d’alerte à 10 %.
À Saint-Martin, le taux d’incidence est de 139,88 / 100 000 habitants, et se situe bien au-dessus du seuil d’alerte (165,05 /100 000 habitants la semaine passée). Le taux de positivité sur la semaine écoulée est lui de 16,61 %, au-dessus du seuil d’alerte (20,07 % la semaine passée). Ces deux indicateurs évoluant favorablement et en baisse sensible, traduisent les efforts consentis sur la limitation des flux de personnes et le respect des mesures barrières dans la sphère publique.
À Saint-Barthélemy, ce taux d’incidence est de 81,69 / 100 000 habitants, au-dessus du seuil d’alerte aussi (30,63 /100 000 habitants la semaine passée). Le taux de positivité sur la semaine écoulée est de 4,47 %, toujours en-dessous du seuil de vigilance (2,5% la semaine passée). Il s’agit d’une évolution sensible à la hausse néanmoins à relativiser compte tenu de la taille de la population moins importante.
Conseils à la population :
En cas de suspicion de contamination, avec ou sans symptômes, il est impératif de ne pas de se déplacer au cabinet de son médecin. Il faut le joindre préalablement par téléphone.

La plateforme RIPOSTE COVID-19, en lien avec les partenaires de l’assurance maladie (CGSS) et santé publique France réalise un travail d’enquête très important pour identifier les cas contacts et pour des demandes d’information sur les modalités des dépistages (difficultés pour les rendez-vous avec les laboratoires, coordonnées des centres de dépistages, planning des dépistages itinérants dans les communes, dépistage pour les vols métropole ou Antilles, mesures de prévention à mettre en place dans les entreprises et les procédures pour faire tester les salariés, les conduites à tenir pour les personnes contacts, demandes de dépistages dans les établissements publics ou privés…).
La plateforme continue de traiter un nombre important d’appels (549 appels sur la période).

L’épidémie de COVID -19 ne doit pas nous faire oublier la dengue qui est toujours présente : détruisons nos gîtes larvaires !

CASSE - COUPURE D’EAU.

SAUR SAINT MARTIN informe ses usagers qu’en raison d’une casse sur une canalisation DN 150 de Grand case, la distribution est interrompue :

Ce Mardi 22 septembre 2020 à partir de 9 h 00

 

QUARTIERS CONCERNES :   GRAND CASE

 

Le retour à la normale est prévu :

Ce Mardi 22 septembre 2020 en fin de matinée

 

Après une interruption de la distribution, une coloration inhabituelle de l’eau peut se produire. Afin que l’eau retrouve toute sa transparence, il est recommandé de laisser le robinet ouvert pendant quelques dizaines de secondes.

SAUR SAINT MARTIN met en œuvre tous les moyens nécessaires afin de rétablir la situation au plus vite et prie ses usagers de bien vouloir l’excuser pour la gêne occasionnée.

SAUR SAINT MARTIN informs its users that due to a breakage on a main pipe, the distribution is interrupted:

 

                                     This Tuesday 22 september, 2020 from 9 am

 

DISTRICTS CONCERNED:  GRAND CASE

 

The return to normal is expected :

 

This Tuesday 22 september, 2020 in the end of the morning

 

After an interruption of the distribution, an unusual coloring of the water may occur. So that the water regains its transparency, it is recommended to leave the tap open for a few tens of seconds.

SAUR SAINT MARTIN implements all the necessary means to restore the situation as soon as possible and ask its users to kindly excuse them for the inconvenience.     

Ce communiqué est également consultable sur la page Facebook de la SAUR SAINT MARTIN 

   This press release is also available on the Facebook page of SAUR SAINT MARTIN      

               

Compte-rendu du Conseil exécutif du mercredi 09 septembre 2020.

Le Conseil exécutif s’est réuni le mercredi 09 septembre 2020 et a statué sur plusieurs affaires courantes et projets selon l’ordre du jour suivant :

  • Aménagement du parking de Galisbay
  • Travaux d’aménagement et de rénovation du réseau routier
  • Aménagement de la zone du plateau sportif de la Savane
  • Attribution de subventions au GRETA de Saint-Martin/St Barth
  • Attribution de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) et de l’Aide Exceptionnelle (AE)
  • Vœu du Conseil exécutif de Saint-Martin relatif à la situation actuelle et aux perspectives d’ouverture du territoire aux visites d’agrément et d’affaires
  • Aménagement du parking de Galisbay

Conformément à l’article LO 6314-3 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), la Collectivité de Saint-Martin s’est vu confier la compétence de la Circulation routière et du Transport. Aucun structure adéquate n’avait été mise en place pour accueillir les missions relatives à cette compétence.

La Collectivité va donc créer sur le parking du Carnaval Village :

  • Une zone d’implantation des plateaux indispensables aux permis poids lourds et moto
  • Un espace de contrôle technique à titre isolé des véhicules poids lourds
  • 150 places de parking
  • Un point de débarquement de la pêche
  • Un bureau sanitaire de 12m2.
  • Un centre d’examen qui réponde aux conditions de sécurité et aux exigences règlementaires d’organisation et de continuité du permis de conduire sur le territoire.

Le parking de Galisbay sera aménagé comme suit :

  • Une partie du parking (2000m2) sera réservée afin qu’elle ne soit pas aménagée.
  • Des zones de repos et du mobilier urbain seront installés, agrémentés par la création de 3 à 4 carbets, l’installation de tables, bancs de pique-nique pour le public.
  • Un espace d’attente prévu pour 4 bus et 20 taxis sera également créé, ainsi que 50 places de parking pour le public.
  • L’éclairage existant sera conservé et amélioré.
  • Des espaces verts et la plantation d’espèces végétales locales seront implantés pour agrémenter le lieu.
  • Une signalétique des espaces sera matérialisée.

L’objectif est de commencer les travaux au plus vite et de finaliser ce projet en septembre 2021.

Le Conseil exécutif a approuvé l’aménagement du parking de Galisbay à cet effet pour un coût de 1 050 000€ et de solliciter les crédits correspondants (à hauteur de 50% de l’investissement) au titre du Contrat de convergence. Une attention particulière sera portée sur le choix des matières et mobiliers et le respect de l’environnement.

  • Travaux d’aménagement et de rénovation du réseau routier 2021-2023

Le Conseil exécutif a validé le projet de rénovation du réseau routier 2021-2023, sur l’axe principal allant de la Frontière des Terres-Basses à Agrément. Une grande partie du trafic routier transite par cet axe, cette route mérite d’être adaptée et renforcée compte-tenu des enjeux de desserte de l’île.

Outre des travaux de pose d’un nouveau revêtement routier (asphalte) et l’aménagement des trottoirs, ce projet comprend également le renforcement de structures, les interventions curatives diverses, la signalisation horizontale et verticale et la réparation des glissières de sécurité, pour un coût global de 2 millions d’euros ; les crédits seront sollicités dans le cadre du Contrat de convergence 50%Etat/ 50%COM. Les travaux seront réalisés par tranches, ils débuteront au second semestre 2021 pour s’achever en 2023.

Ce programme est nécessaire à plusieurs égards :

  • La garantie d’une meilleure fluidité de la circulation
  • La garantie de confort et de sécurité aux usagers
  • Un meilleur accès à certains quartiers, sites et lieux (de nouveaux axes routiers sont prévus)
  • L’amélioration de l’espace public.

Le Conseil exécutif a validé ce programme à l’unanimité des voix.

En marge de cette décision, il est important de préciser que la Collectivité a déjà entériné le programme 2020-2021 de rénovation de l’axe routier principal allant de la frontière d’Oyster-Pond à Agrément.

Le marché public inhérent à ce programme est en cours de notification. L’entreprise pourra démarrer la première tranche de travaux fin octobre 2020. La réfection du revêtement routier (asphalte) sera réalisée par tranches successives en tenant compte des travaux d’enfouissement des réseaux électriques et fibrés et des réseaux d’eau et assainissement restant à réaliser. Un calendrier de travaux sera publié en temps et en heure. Ce programme s’élève à 3 millions d’euros.

  • Aménagement de la zone du plateau sportif de la Savane

 

La zone dans laquelle se situe le plateau sportif de la Savane, à l’entrée de Grand Case, est construite sur une aire de remblai n’ayant fait l’objet d’aucun aménagement. Ce site est directement associé au plateau sportif, mais aussi à deux structures recevant du public : une école privée et un bureau de poste.

La Collectivité souhaite aménager cette zone en créant :

  • Une voirie, une zone de stationnement et des trottoirs
  • Une zone de Street Workout (gymnastique – musculation -callisthénie)
  • Un arrêt de bus sécurité en liaison avec la route principale
  • Un système d’évacuation des eaux pluviales
  • Mise en valeur de l’étang contigu à la zone

Le Conseil exécutif a validé ce projet, d’un coût global de 700 000 € ; les crédits seront sollicités dans le cadre du Contrat de Convergence 50%Etat/ 50%COM.

  • Attribution de subventions au GRETA de Saint-Martin/St Barth

Centre de formation relevant de l’Education Nationale (présidé par le proviseur du lycée professionnel des îles du Nord), Le GRETA de Saint-Martin/St Barthélemy œuvre dans le domaine de la formation continue. La structure compte mettre en place, dès cette rentrée scolaire, en collaboration avec le lycée des métiers de l’hôtellerie et de la Restauration du Gosier, le lycée Grande-Terre de Port-Louis et le lycée Gerville Réache de Basse-Terre, les actions de formation suivantes :

  • BTS Management Hôtellerie Restauration, option A, B et C
  • BTS Economie Sociale Familiale (ESF)
  • BTS Management Commerce Organisations (MCO)

Il s’agit par cette action de proposer une suite de formations aux jeunes bacheliers qui n’ont pas la possibilité de poursuivre leurs études hors de Saint-Martin et de permettre aux jeunes demandeurs d’emploi d’intégrer une formation préparant à des fonctions de technicien supérieur.

Des subventions ont été sollicitées auprès de la Collectivité qui contribuera à hauteur de 18 000€ pour le BTS MHR, 16 000€ pour le BTS ESF et 18 000€ pour le BTS MCO.

Le Conseil exécutif a validé ces subventions ; des conventions seront signées dans le cadre de l’affectation de ces aides financières.

 

  • Attribution de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) et de l’Aide Exceptionnelle (AE)


Le Conseil exécutif a validé l’attribution d’une Aide Individuelle à la Formation d’un montant de 4000€ au bénéfice de 11 étudiants saint-martinois, soit un montant global attribué de 44 000€.

Une aide exceptionnelle a également été votée au bénéfice d’un jeune en CAP Poissonnerie au Centre de Formation des Produits de la Mer et de la Terre (CFPMT) de Boulogne sur mer, pour un montant de 8000€.

 

 

  • Vœu du Conseil exécutif de Saint-Martin relatif à la situation actuelle et aux perspectives d’ouverture du territoire aux visites d’agrément et d’affaires

Le Conseil exécutif a voté favorablement la délibération relative à la situation sanitaire (Covid19) et aux perspectives d’ouverture du territoire aux visites d’agrément et d’affaires.

En outre, le Conseil exécutif sollicite à brève échéance un renforcement significatif et durable des moyens matériels et humains du Centre Hospitalier de Saint-Martin.

Le CE souhaite éviter toute nouvelle mesure restrictive impactant le secteur de l’hôtellerie-restauration. Le CE demande que soit donnée une suite favorable à la requête du Président Gibbs au Ministre des Outre-mer (courrier du 17 août 2020), sollicitant une réunion de coopération quadripartite (dite « en mode Q4 ») portant sur les enjeux de coopération sanitaire entre Saint-Martin et Sint Maarten.

Le CE se prononce en faveur d’une perspective d’ouverture totale du territoire aux visites d’agrément et d’affaires à l’horizon du 1er novembre 2020 et demande que tout soit mis en œuvre, dans le respect des mesures sanitaires, pour lever les mesures de restrictions de déplacement par voies terrestre, maritime et aérienne. Dans cette optique, le CE envisage la levée des restrictions pour les ressortissants non européens, en particulier les nord-américains.

Eu égard à l’importance économique et sociale du sujet, cette délibération sera soumise aux membres du Conseil territorial, lors de la séance plénière du jeudi 24 septembre prochain, pour approbation.

Les délibérations portées devant le CE du 09 septembre 2020 ont été votées à l’unanimité des voix (5 membres présents / 2 abs A. Pétrus et L. Mussington).

Compte-rendu du Conseil exécutif.

Le Conseil exécutif s’est réuni à plusieurs reprises ces dernières semaines et a statué sur plusieurs affaires courantes et projets à venir.

CE du 19 août 2020 :

  • Prise en charge de frais d’hébergement d’urgence pour une personne et ses 3 enfants victimes d’un incendie.

La famille ayant perdu tous ses biens a été relogée de manière temporaire par la collectivité (2 fois 7 nuits) pour un montant de 1660€, le temps pour la famille de retrouver un logement décent.

  • Le Conseil exécutif a voté la ventilation des subventions aux associations culturelles pour l’exercice 2020 dans le cadre de l’appel à projet politique de la ville 2019.

L’action culturelle, appréhendée comme un instrument de cohésion sociale et de développement, est devenue un champ transversal des politiques locales, comme en témoigne la démultiplication des projets artistiques et culturels sur le territoire. La Collectivité entend soutenir ces actions associatives par le versement d’une subvention aux associations en ayant fait la demande et justifiant d’un projet cohérent et des pièces obligatoires. Lors de cette ventilation, 245 400 € ont été débloqués au bénéfice de 16 associations :

  • Les Anciens combattants de Saint-Martin,
  • Les Apatrides La Salle Timbanque,
  • L’association sportive et culturelle de la ZEP des Iles du Nord,
  • Calyspo Events,
  • Comité Miss Saint-Martin,
  • Dr Fire Benjamin,
  • Les Explorateurs,
  • Les Fruits de Mer,
  • Good Friends,
  • Groupe Culturel Folklorique Grain d’Or,
  • Headmade Factory,
  • Organisation et Conception d’événements artistiques,
  • Sparks Association,
  • Soualiwomen Kultural Association,
  • The Waterfront Occupants,
  • The Heritage and Ancestral of Colombier.
  • Le Conseil exécutif a attribué une aide exceptionnelle de fonctionnement au profit de l’association « Le Centre Culturel de Saint-Martin ».

Le Centre Culturel de Saint-Martin reprend ses activités en partenariat avec la Direction de l’action culturelle de la Collectivité, afin d’organiser des rendez-vous réguliers et des festivals visant à faire la promotion de la vie artistique saint-martinoise.

Le Centre Culturel de Saint-Martin propose à cet effet d’organiser la 1ère édition de la Nuit Blanche comme cela se fait dans plusieurs villes de France, le premier samedi du mois d’octobre. Le temps d’une nuit, la création contemporaine sous toutes ses formes sera mise à l’honneur dans la ville ou des monuments. L’événement sera gratuit, ouvert à tous.

Pour la période des fêtes de fin d’année, le Centre Culturel propose l’organisation de sérénades dans les quartiers avec des activités traditionnelles. Afin d’aider l’association à déployer son programme culturel, la Collectivité de Saint-Martin a accordé une subvention annuelle exceptionnelle de 86 000€ votée par le Conseil exécutif.

CE du 26 août 2020

 

  • Le Conseil exécutif du 26 août a voté plusieurs délibérations relatives à l’aménagement des espaces sportifs du territoire : l’aménagement du stade Jean-Louis Vanterpool, l’aménagement du plateau sportif de la Savane, l’aménagement du Tennis Club de Sandy Ground, l’aménagement du terrain de football de Grand Case et la création d’un espace sportif à Cul de Sac.
  • Le stade JL Vanterpool bénéficiera d’un programme de rénovation incluant le remplacement du terrain en gazon naturel par une pelouse en gazon synthétique, la construction d’un mur jouxtant l’ancien site de l’école Nina Duverly et le stade, et des travaux pour le stockage de l’eau.
    Le montant global de ces travaux s’élève à 1 450 000 €, ils seront réalisés dans le cadre du plan de convergence Etat/COM.
  • Le plateau sportif de la Savane bénéficiera d’un système de surveillance du site, un accueil normalisé des associations utilisant la structure, la création de toilettes pour les utilisateurs, de l’éclairage et l’aménagement du parking.

Le montant global de ces aménagements s’élève à 200 000€, une subvention de 50% sera sollicitée auprès de l’Etat dans le cadre du contrat de convergence Etat/COM.

  • Le Tennis Club de Sandy Ground bénéficiera d’un système de surveillance, d’un nouvel espace Club-House, un accueil normalisé des associations utilisatrices et de toilettes.

Le montant global de ces aménagements s’élève à 369 150 €, une subvention de 40% sera sollicitée auprès de l’Etat dans le cadre du contrat de convergence Etat/COM.

  • Le terrain de Grand Case bénéficiera d’un système de surveillance, d’un espace sécurisé et d’un accueil normalisé des associations utilisatrices et de toilettes.

Le montant global de ces aménagements s’élève à 250 000 €, une subvention de 50% sera sollicitée auprès de l’Etat dans le cadre du contrat de convergence Etat/COM.

  • La Collectivité prévoit de créer un espace sportif à Cul de Sac afin de rétablir un équilibre en termes d’équipement sportif sur cette partie de l’île. Il s’agit de réaménager une partie de l’espace laissé par l’ex collège Soualiga. La parcelle jouxtant le lagon sera utilisée pour y installer des cours de tennis, un street workout (musculation urbaine), un espace Volley-ball/Beach volley, un espace de street basket-ball, un espace skate Park, des carbets, des bancs et un éclairage général, un éclairage spécifique sur les espaces de jeux.

Le montant global de de cette opération s’élève à 1 500 000 €, une subvention de 50% sera sollicitée auprès de l’Etat dans le cadre du contrat de convergence Etat/COM.

  • Dans le cadre de l’engagement de la Collectivité pour l’excellence par le sport, le CE a voté l’attribution d’une aide financière de 6000€ pour la poursuite d’études au CREPS Antilles-Guyane (pôle boxe anglaise) au bénéfice du jeune Steven D. qui suit des cours au CREPS depuis 2015. Le CE a également attribué une aide financière de 6000€ à la jeune Uma-Tara M. pour la poursuite de son cursus scolaire en terminale, dans une classe à horaires aménagés pour sportif de haut niveau (pratique de la danse) au lycée Saint-Louis Saint-Bruno à Lyon.
  • Signature d’une convention de partenariat entre l’Etat, la Collectivité de Saint-Martin, Atout France et la Caisse des Dépôts et Consignations.

Cette convention va permettre à la COM de Saint-Martin de bénéficier de l’accompagnement d’Aout France en matière d’ingénierie sur 3 ans, à raison de 3 projets par an maximum.

Trois projets ont été identifiés par la Collectivité dans le cadre de cette convention :

  • Projet de création d’un casino-théâtre sur le Front de mer de Marigot (déjà validé CE 106-02-2020, du 29 janvier 2020)
  • Projet de création d’un hôtel-Ecole d’excellence pour la formation aux métiers de l’hôtellerie et de la restauration (déjà validé CE106-02-2020 du 29 janvier 2020)
  • Projet de création d’une zone de tourisme durable à Saint-Martin au regard des 200 critères de l’Association des Etats de la Caraïbe (AEC). En adhérant à ‘AEC en 2016, la Collectivité s’est engagée à participer aux travaux de la direction d’un tourisme durable et à signer la convention créant la zone de tourisme durable de la grande Caraïbe. Le schéma territorial d’aménagement et de développement touristique de reconstruction 2017-2027 propose un projet de territoire supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social. La création d’une charte du tourisme durable intégrant des critères sanitaires a été présentée au Président de la Collectivité et sa Première vice-présidente, en avril 2020.

Le CE a approuvé l’intégration du projet 3 dans la convention entre l’Etat, la Collectivité, Atout France et la CDC et autorisé le président à signer les documents relatifs à cette affaire.

CE du 02 septembre 2020

 

  • Modification du règlement de l’appel à projet « Mon beau Commerce »

 

En décembre 2019, la Collectivité a mis en place un dispositif financier pour soutenir la rénovation et la sécurisation des devantures commerciales, ainsi que la réhabilitation des enseignes pour les commerces du centre-ville de Marigot et du Boulevard de Grand Case. Ce dispositif concernait initialement les projets de rénovation des façades commerciales et vitrines des commerces situés en centre-ville et sur le boulevard de Grand Case. Le présent projet de modification du règlement propose de préciser les zones géographiques intéressées par ce dispositif à savoir : Marigot – Howell Center – Boulevard Bertin Maurice à Grand Case.

Il est ainsi précisé :

Pour les travaux et investissements extérieurs : sont éligibles toutes les entreprises ayant un local d’activité dans les quartiers susmentionnés.

Pour les travaux intérieurs : restreindre l’aide publique aux commerces de détail et aux restaurants, l’objectif du programme « Mon beau commerce » étant de permettre une montée en gamme de l’offre commerciale et de l’accueil de la clientèle.

L’aide est élargie aux investissements intérieurs tels que les travaux d’embellissement, d’agencement, de décoration et l’achat de mobilier. La Participation de la Collectivité est fixée à 50% des investissements réalisés dans la limite de 10 000 euros. Le CE a validé ces modifications.

  • Contrat de bail pour loger le Conseil Economique Social et Culturel de Saint-Martin (CESC)

Le CE a autorisé le Président à signer le contrat de bail entre la Collectivité de Saint-Martin et madame Denise L. pour la location d’un local rue de Hollande. Cette convention de bail d’un montant de 24 000€ annuels permettra au CESC d’exercer convenablement ses missions.


Vinaora Nivo Slider 3.xVinaora Nivo Slider 3.x

RADIO FROM VOICEOFTHECARIBBEAN.NET

Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x
Vinaora Nivo Slider 3.x