St. Martin News Network

Sunday
Feb 01st
Text size
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

CAMPAGNE DE PRÉVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES VOLS À LA ROULOTTE.

User Rating:  / 0

La Gendarmerie Nationale relance, en partenariat avec la Police Territoriale de la Collectivité d'Outre-Mer de Saint-Martin, une campagne de prévention et de lutte contre les vols à la roulotte (vols d'objets ou d'accessoires dans un véhicule).
Des flyers, dont l'impression a pu être réalisée grâce à l'intervention des services de la Préfecture de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, traduits en français et en anglais, seront distribués ou mis à la disposition des touristes sur les lieux à forte affluence et seront galement apposés sur les pare-brises des véhicules en stationnement dans les endroits à forte attractivité touristique (plages, centre ville, front de mer, « car rentals », hôtels, office de tourisme...).
Cette action préventive menée à destination de la population par les militaires de la Gendarmerie et par les agents de la Police Territoriale vise avant tout à favoriser l'assimilation de réflexes et d'actes de prudence afin de réduire les tentations et probabilités de passage à l'acte chez les voleurs. Cette campagne devrait ainsi permettre de lutter plus efficacement contre les nombreux vols à la roulotte constatés chaque année sur l'île ; en 2014, 263 victimes de ce type de vol ont été recensées par la Gendarmerie sur le seul territoire de Saint-Martin.

Last Updated ( Thursday, 29 January 2015 19:59 )

 

ÉLUCIDATION D'UNE AFFAIRE DE VOL AVEC EFFRACTION ET DE MULTIPLES DÉGRADATIONS COMMIS À L'ÉCOLE MATERNELLE DE GRAND CASE.

User Rating:  / 0

Dans la nuit du 04 au 05 septembre 2013, un vol avec effraction et nombreuses dégradations étaient commis au sein de l'école maternelle publique de Grand Case. Les auteurs, après avoir escaladé le portail de l'établissement scolaire, avaient fracturé toutes les portes de classes ainsi que celle du bureau de la directrice. Des inscriptions au marqueur avait été faites dans une salle de classe, la recette de la coopérative scolaire ainsi que du matériel informatique avaient été dérobé.
Les techniciens en identification criminelle de proximité (T.I.C.P) de la communauté de brigades de gendarmerie de Saint-Martin parvenaient, au terme de minutieuses constatations, à réaliser un prélèvement biologique ainsi que deux empreintes de paumes de main et une trace de front découvertes sur une vitres de l'une des salles de classe visitées.
Ces traces permettaient de confondre l'auteur présumés des faits, connu dans le fichier national des empreintes génétiques (F.N.A.E.G), individu déjà défavorablement connu pour plusieurs vols aggravés.
Placé en garde à vue le 22 janvier 2015 par les enquêteurs de la brigade de gendarmerie Quartier d'Orléans, l'individu, mineur de 16 ans au moment des faits, s'est vu notifier une convocation devant le Tribunal pour Enfants à Saint-Martin le 24 février 2015.

Last Updated ( Monday, 26 January 2015 20:46 )