St. Martin News Network

Friday
May 22nd
Text size
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Hommage à Francis JACOB, avocat et militant des libertés

User Rating:  / 0

La Ministre des Outre-mer, George PAU-LANGEVIN, s'incline respectueusement devant la mémoire de l'avocat Francis JACOB, inlassable défenseur des libertés et des droits de l'Homme, dont l'ardeur ne connaissait pas les frontières.

Militant et avocat de la Ligue des droits de l'Homme, il avait été notamment partie civile dans de nombreux procès comme ceux de Klaus BARBIE, de Maurice PAPON et de Paul TOUVIER.

La ministre des Outre-mer salue le parcours d'un homme de convictions, intègre et droit, qu'elle a eu le privilège de côtoyer.

Elle adresse à sa famille et à ses proches ses plus sincères condoléances.

Last Updated ( Thursday, 21 May 2015 18:33 )

 

Lettre ouverte aux concernés

User Rating:  / 1

Nous sommes un collectif de parents d'élèves de l'école de Cul de Sac, et nous tenons à réagir face au « coup d'état » orchestré par des parents métropolitains de cet établissement scolaire.
90% du public de cette école est d'origine métropolitaine, élèves , parents et enseignants.
Le passé a montré que les directeurs antillais ne sont pas les bienvenus, on les a fait fuir à grand renfort de pétitions. Quand aux enseignants antillais ils peinent à venir, les parents d'élèves ayant la réputation d'être insupportables, surtout avec les noirs.
Depuis septembre la nouvelle directrice est originaire de Saint-Martin, elle veille au respect de la loi tout en dirigeant l'école d'une main de fer, notamment la loi n° 2008-496 du 27 mai 2008 portant diverses dispositions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations directes ou indirectes. Le mot d'ordre est donc « IL FAUT QU'ELLE PARTE ».
Aux alentours du restaurant Oasis à Oyster Pond, les parents métropolitains se sont réunis et ont affirmé que la directrice devrait absolument partir car elle inscrivait trop d'enfants noirs dans l'établissement. Et certains ont vite compris qu'il faudra plus qu'une pétition pour déloger celle -là. D'autres réunions plus officielles ont été organisées par ces parents d'origine métropolitaine. Ils ont pris le soin d'exclure la quasi-totalité des parents Saint Martinois de ces réunions. Une pétition pour se débarrasser de la directrice circulait, ils demandaient presque exclusivement aux parents métropolitains et enseignants à signer prétendant que comme ils sont majoritaires ils n'auront pas besoin du soutien des noirs. Forte heureusement la pétition n'a pas porté ses fruits. Ils ont également menti en disant dans la rue que même les agents de la collectivité auraient des problèmes avec la directrice. Propos qui ont été fortement condamnés et rejetés par les agents travaillant dans l'école depuis de nombreuses d'années.
C'est ainsi que bizarrement à l'heure du choix des postes pour l'année scolaire prochaine, la directrice est accusée de taper des élèves, mais tout aussi bizarrement ceux-ci ne sont pas les enfants de ceux qui l'accusent. Foutaises !!!
La semaine dernière les gendarmes ont convoqué les enfants âgés de 8 à 9 ans de la classe de la directrice pour leur enquête afin d'envoyer les résultats au procureur sur les accusations de coups qu'elle aurait donnés à ses élèves. Des parents d'élèves Saint Martinois, sachant qu'il s'agissait d'un autre complot de la part des parents métropolitains, ont demandé aux gendarmes si ils ont identifié les enfants victimes de coups de la directrice. A cette question les gendarmes ont répondu que non, qu'ils avaient déjà reçu la moitié de la classe et que l'enquête était en cours. Comment la gendarmerie peut-elle convoquer des enfants alors qu'aucun parent de soit disant victime n'a porté plainte pour coups et blessures sur leurs enfants ? Il ne s'agit que de parents métropolitains qui ont porté plainte disant que la directrice apparemment frapperait des enfants alors qu'à ce jour aucune victime n'a été identifiée.
- A Cul de Sac depuis toujours, certains enseignants métropolitains, insultent les enfants locaux, ainsi que leurs parents.

- Ils tapent, blessent, maltraitent des élèves avec la bénédiction de ceux qui devraient dénoncer ces faits, le personnel local lui était prié de se taire CE QUI SE FAIT A L'ECOLE RESTE A L'ECOLE DISAIENT- ILS (dernier cas de maltraitance remonte à avril 2015 sur un enfant autiste : plainte en cours).
- Deux agents locaux en poste ont fait l'objet d'agression verbale en décembre (signalement au procureur) quelle suite ?
- Un agent de la collectivité a même déjà été agressé physiquement par un parent métropolitain
Où en sont ces enquêtes ??? Deux poids deux mesures ???
A ces plaintes s'ajouteront d'autres, tous les squelettes sortiront des placards. Et s'il y a un banc des accusés que tous les accusés y prennent place.
Les auditions ne font que commencer.
NOUS DISONS TROP C'EST TROP, venir vivre à Saint Martin signifie s'attendre à retrouver les us et coutumes des Saint Martinois, quand on n'aime pas les noirs on évite de venir chez eux.
Les parents métropolitains de l'école de Cul de Sac au prétexte (comme cela se dit souvent devant le portail) qu'ils sont femmes de gendarmes, proche du directeur du cabinet du préfet délégué, amis du procureur, ne peuvent pas se permettre tout et surtout n'importe quoi.
Que cette école soit celle de tous les enfants de l'île, et qu'elle reflète l'homme dont elle porte désormais le nom. En ce mois de célébration de l'abolition de l'esclavage et du combat de nos ancêtres pour notre liberté, nous dénonçons le racisme et cette subjugation.
Après des siècles de colonisation, nous réclamons notre passé et nos mœurs comme il se doit avec nos différences. Nous revendiquons notre identité et notre culture face à cette agression et cette communauté de parents métropolitains perçue comme oppressante et discriminatoire. Nous soutenons donc la directrice à 100% dans sa quête de promouvoir l'éducation des jeunes à Saint Martin et nous condamnons fermement toutes attaques racistes et injustifiées d'autant plus basées sur des mensonges .

Le Collectif des parents d'élèves de l'école de Cul de Sac.

Last Updated ( Monday, 18 May 2015 17:09 )

Résultats du week end ASCSM.

User Rating:  / 0
Résultats du week end ASCSM.

Ce week end, plusieurs athlètes de l'Avenir Sportof Club de Sant-Martin ont participé à des compétitions dans les îles soeurs, et pour certains des records personnels ont été battus.
A commencer par Anthony Seguin, champion de la Guadeloupe 2014 du 1000m, qui prend la 2e place du podium lors du meeting de la Région Guadeloupe samedi 2 mai 2015 au stade des Abymes, sur cette même distance, catégorie minimes en 2'47''03 améliorant son record personnel.
Sareena Carti, elle, a pris le départ du 200m catégorie junior lors du match interligues Guadeloupe, Martinique, Guyane, qui avait lieu au stade Aliker de Fort de France vendredi 1er mai. Elle a amélioré son temps sur cette distance puisqu'elle passe la ligne d'arrivée 24''32. Le lendemain, lors du meeting de la Région Guadeloupe, c'est naturellement qu'elle monte sur la première marche du podium du 400m régional en 54''51.
Et pour finir, un temps qui se compte en heures:10h19'42'' pour Margareth Elise sur les 51km du Tchimbe Raid, en Martinique samedi 2 mai 2015. Elle prend ainsi la 5ème place catégorie V1 femmes, et est 58ème au scratch.
Félicitations à tous et bon repos!

Last Updated ( Sunday, 03 May 2015 17:41 )

Agression de la Présidente

User Rating:  / 0
Agression de la Présidente

MARIGOT:--- La Présidente de la Collectivité Aline Hanson a été victime d'une agression vendredi matin. Un individu l'attendait sur sa place de parking, en possession d'une arme blanche, et s'en est pris à son intégrité physique. L'intervention de la police territoriale a permis de mettre un terme à cette attaque soudaine et violente. La Présidente Aline Hanson a immédiatement été conduite chez le médecin puis à la gendarmerie, où elle a porté plainte. Son état physique fait état de quelques hématomes au niveau de la main.
La gendarmerie et la Police territoriale sont intervenues avec efficacité, l'enquête devra déterminer les circonstances exactes de l'agression, ainsi que les motivations de l'individu.

Last Updated ( Friday, 24 April 2015 16:22 )

L’Association CORALITA tiendra son ASSEMBLEE GENERALE le MERCREDI 29 AVRIL 2015 à 18h30 à l’Hôtel Beach Plaza.

User Rating:  / 0

«L'Association CORALITA tiendra son ASSEMBLEE GENERALE le MERCREDI 29 AVRIL 2015 à 18h30 à l'Hôtel Beach Plaza. L'ordre du jour sera le suivant : - Approbation du PV de l'Assemblée Générale du 4 juillet 2014 - Rapport moral, rapport d'activités et rapport financier - Questions diverses. »

Last Updated ( Wednesday, 22 April 2015 16:35 )

  • «
  •  Start 
  •  Prev 
  •  1 
  •  2 
  •  Next 
  •  End 
  • »
Page 1 of 2